Coup de tonnerre à quelques heures du quart de finale du CHAN 2020 qui opposera ce samedi la RD Congo au Cameroun, pays-hôte, à partir de 19h GMT. Contestant le résultat des tests Covid-19 réalisés par les autorités camerounaises et qui avaient détecté 13 nouveaux cas positifs au sein de la délégation congolaise, les Léopards locaux avaient demandé une contre-expertise auprès de la Confédération africaine de football (CAF).

Le résultat de celle-ci vient de tomber et, finalement, ce ne sont pas 13 mais seulement 3 cas positifs qui ont été détectés : 2 joueurs et un membre du staff (il s’agirait des attaquants Karim Kimvuidi et Phlippe Kinzumbi et du kinésithérapeute Frederico Masaro). Une bonne nouvelle pour la RDC qui va pouvoir compter sur un groupe remplumé pour ce choc et notamment sur son sélectionneur Florent Ibenge, initialement annoncé à nouveau positif. En revanche, le Cameroun va devoir s’expliquer…