Suspectés par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel d’avoir volontairement baissé les bras face à la Croatie lors de leur deuxième match de la Coupe du monde 2014 (0-4), les Lions Indomptables du Cameroun ont vu la FIFA voler à leur secours mercredi. Le directeur des questions de sécurité de l’instance internationale, Ralf Mutschke, a fait part de ses « doutes » sur la possibilité de telles fraudes. La FIFA a « surveillé les matches » et « n’a pas relevé d’indication sur le marché des paris » sportifs laissant penser qu’une rencontre ait pu être truquée. Il exhorte donc Der Spiegel à « fournir ses preuves« .