Après le match Brésil-Cameroun (4-1), considéré comme « vulnérable » par la FIFA, voilà qu’une autre rencontre des Lions Indomptables lors de la Coupe du monde 2014 concentre maintenant toutes les attentions. Il s’agit du match décisif Cameroun-Croatie (0-4) qui avait entraîné l’élimination des Lions et les avait couvert de honte. D’après Der Spiegel, Wilson Raj Perumal, un Malaisien arrêté à plusieurs reprises pour paris illicites, avait annoncé le score final et l’expulsion d’un joueur camerounais en première période (Alex Song a été exclu pour un coup de coude à la 40e). « Dans cette équipe, il y a sept pommes pourries« , a également posté l’individu sur Facebook avant de supprimer le message. L’affaire aurait pu en rester là mais la Fédération camerounaise l’a prise très au sérieux, ordonnant à son comité d’éthique d’enquêter sur ces soupçons. Dans un communiqué, la Fécafoot se dit prête à « employer tous les moyens nécessaires pour résoudre cette question dans les plus brefs délais« .