Contrairement à plusieurs championnats africains, l’Algérie et la Tunisie avaient décidé de maintenir leurs compétitions, mais à huis clos, ce week-end. L’idée était de protéger le public mais aussi les joueurs des risques de transmission du coronavirus. Sauf que cette mesure n’a pas toujours eu l’effet escompté. La preuve avec ces images venues d’Algérie où les différents entraîneurs n’ont pas hésité à se donner des accolades. Pire encore avec cette scène invraisemblable en Tunisie où le milieu de terrain du Club Africain, Ahmed Khalil, a carrément mis ses doigts dans les yeux d’un adversaire après une altercation…

Pas étonnant dans ces conditions que la Ligue de football professionnel algérienne ait décidé de suspendre son championnat dimanche soir, en attendant une éventuelle décision similaire en Tunisie…

Par amour ou par haine, les fameux gestes barrières n’ont pas du tout été respectés ce week-end sur les terrains en Algérie et Tunisie…