Côte d’Ivoire : Adingra finit avec 2 trophées… et sur le dos d’un ministre !

Simon Adingra a de nouveau brillé dimanche en finale de la CAN 2023, remportée par les Eléphants 2 buts à 1 face au Nigeria. Le jeune (22 ans) ailier gauche ivoirien a décroché deux récompenses majeures pour ses performances XXL tout au long du tournoi. 

Elu Homme du Match après une nouvelle prestation remarquable au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, le pensionnaire de Brighton en Premier League a joué un rôle clé sur le premier but ivoirien, en se muant en passeur décisif pour Franck Kessié, buteur peu après l'heure de jeu (62e) et qui permettait aux Eléphants de remettre les compteurs à égalité après l'ouverture du score des Super Eagles par William Troost-Ekong (38e). Le jeune ailier, forfait pour les deux premières rencontres du tournoi en raison d'une blessure aux ischios contractée fin décembre, récidivait sur le but de Sébastien Haller (81e) en délivrant de nouveau une passe décisive. Le natif d'Abidjan, très en vue tout au long de la compétition et notamment décisif contre le Mali en quart de finale (2-1, ap), a ainsi été nommé Meilleur Jeune Joueur du tournoi, confirmant son statut de talent émergent sur la scène africaine.

L'avenir s'annonce radieux

Après le match, dans un élan de joie contagieux, Adingra a été vu célébrant d'une manière peu commune. Celui qui avait démarré sa carrière professionnel au FC Nordsjælland au Danemark a en effet grimpé sur le dos de Kobenan Kouassi Adjoumani, le ministre ivoirien de l'Agriculture, trophée en main, sous les acclamations de la foule.

Cette image singulière a vite fait le tour des réseaux sociaux, symbolisant la légèreté et l'unité nationale autour du succès des Éléphants. Nul doute que cette soirée du 11 février 2024 restera dans les annales. Simon Adingra, qui a porté haut les couleurs de son équipe nationale, peut être fier de sa Coupe d'Afrique des Nations, et incarne à présent l'avenir de la sélection nationale.

Côte d’Ivoire : Adingra finit avec 2 trophées… et sur le dos d’un ministre !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.