Côte d’Ivoire : à peine sacré, Aurier dérape déjà !

Après 2015, Serge Aurier a remporté dimanche son deuxième titre de champion d'Afrique avec le sacre de la Côte d'Ivoire à domicile contre le Nigeria (2-1) en finale de la CAN 2023.

Sous le coup de l'excitation, le latéral droit des Eléphants a démarré un direct sur les réseaux sociaux alors qu'il se trouvait dans le vestiaire. Bien décidé à régler ses comptes avec l'influenceur Johnny Patcheko qui avait dénigré la sélection après la déroute 4-0 contre la Guinée Equatoriale, la recrue de Galatasaray a toutefois très vite perdu ses nerfs…

« Eh moi je suis plus bête que toi. Viens t’asseoir et laisse moi parler. Ta ‘mercon' (une insulte en argot ivoirien, ndlr). Eh, je suis deux fois champion d’Afrique, fils de ****…. Je suis deux fois champion d’Afrique », a répliqué l'ancien joueur du Paris Saint-Germain, accompagné par Nicolas Pépé et Seko Fofana qui ont renchéri.

Un air de déjà-vu

Un épisode qui rappellera évidemment l'affaire Periscope en 2016 lorsqu'Aurier avait traité sur le réseau social Laurent Blanc, qui était alors son entraîneur dans la capitale, de “fiotte“. Cette fois, la polémique est de moindre ampleur mais l'image renvoyée un soir de sacre à la CAN laisse tout de même à désirer…

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !