Malgré sa victoire 2 à 0, dimanche, face aux Egyptiens du Zamalek, le Canon de Yaoundé perd la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe.


Sévèrement battus (4 à 1) lors du match aller de la finale de la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, on imaginait les Camerounais du Canon de Yaoundé passablement revanchards pour le match retour.

D’autant plus que c’est devant leur propre public, dimanche à Yaoundé, qu’ils devaient essayer de laver l’affront. Mais en gagnant 2 à 0 contre la formation égyptienne du Zamalek, le Canon s’incline toutefois et perd la coupe tant convoitée.

20 ans que le Cameroun attendait le retour du trophée dans le pays. Il plaçait tous ses espoir dans les joueurs du club yaoundais. Malgré une belle prestation et un football résolument offensif, le Canon échoue aux portes du rêve.

Malgré tout dominateur

Après la défaite du match aller, il leur fallait marquer au moins trois buts pour espérer remporter la victoire finale. Fort de cet impératif, le Canon misait tout sur l’attaque. Et c’est une équipe très dominatrice que l’on vit en effet mener le jeu de bout en bout de la partie.

Face à une solide défense du Zamalek, il faudra attendre le dernier quart d’heure de la rencontre pour que le Canon inscrive son premier but. Galvanisées par cette réussite, les troupes camerounaises pilonnèrent le camp adverse jusqu’à trouver une seconde fois le chemin du but et mener deux à zéro.

Le score en restera là. Toute l’ardeur du Canon pendant les arrêts de jeu n’y fera rien. Une victoire au goût amer pour les Camerounais, une défaite sucrée pour le Zamalek qui ramène la coupe en Egypte.

Retrouvez ici le compte-rendu du match aller