Défait 2-1 en Tunisie par le Stade Gabésien en barrage retour de la Coupe de la CAF, le TP Mazembe se qualifie tout de même pour la phase de groupes de la compétition à la faveur de sa victoire 1-0 à l’aller. Déjà éliminés en Ligue des champions, les Corbeaux de Lubumbashi ne sont pas passés loin d’une nouvelle sortie de route qui aurait fait très mal.


Le TP Mazembe a eu chaud ! Battus sur le terrain du Stade Gabésien (2-1) ce mardi en barrage retour de la Coup de la CAF, les Corbeaux de Lubumbashi ne passent que grâce à leur but inscrit à l’extérieur après la victoire 1-0 à l’aller. Bien entré dans le match, le champion d’Afrique a pourtant craqué sur un penalty de Fouzai consécutif à une sortie de Gbohouo dans pieds d’Hosni (1-0, 29e). Dans la foulée, le portier ivoirien se rattrapait en sauvant les meubles à deux reprises sur des duels remportés avant la pause devant Hosni et Essifi !

Après ces deux grosses occasions gâchées, les hommes de Lassaad Dridi avaient laissé passer le coche et se heurtaient à des Corbeaux de Lubumbashi mieux en place au retour des vestiaires. L’occasion la plus nette restait pourtant tunisienne mais Essifi ne cadrait pas après une belle incursion. Finalement, après un missile dévié en corner, Bope profitait d’une remise de la tête de Bolingi et d’un ballon contré pour égaliser et libérer les siens (1-1, 70e) ! Gabès devait désormais marquer deux fois.

Une mission loin de démoraliser les Tunisiens qui profitaient d’un numéro de l’intenable Hosni pour reprendre l’avantage (2-1, 76e) et repasser à un but de l’exploit. Réduits à dix après l’expulsion de Bolingi (76e), les hommes d’Hubert Velud souffraient dans les dernières minutes mais sans rompre ! Dans la douleur, ils sauvent ce qui peut l’être et s’assurent une participation à la phase de groupes de la compétition. Pour se rassurer en revanche, il faudra repasser, notamment en défense, où les Tunisiens ont souvent mis l’arrière-garde du TPM dans le vent… La première demi-heure avait pourtant été de bonne facture pour les visiteurs. A eux de s’en inspirer.