Mahamadou Diarra jouera avec le Mali, ce week-end, en qualifications à la Can de football 2008, au moment où ses coéquipiers du Real de Madrid tenteront d’arracher le titre de champion dans le dernier match de la Liga. Il pourrait retrouver le Malien Frédéric Kanouté, dont le club de Séville est encore en course pour le titre, alors que Samuel Eto’o, poursuivant direct du Real avec Barcelone, a été laissé libre par le Cameroun.


C’est décidé, « Je vais jouer avec le Mali », a annoncé Mahamadou Diarra, lundi, sur Radio Marca. Le milieu de terrain malien du real de Madrid a dû trancher la mort dans l’âme ce cas de conscience qui lui demandait de choisir entre une dernière rencontre de championnat espagnol, décisive pour l’obtention du titre, et un match de qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2008 avec son pays.

« Nous sommes pratiquement champions (avec le Real), car notre prochain match se joue à la maison, et la sélection (nationale du Mali) a une rencontre très importante », a tenté de se convaincre l’ex milieu de l’Olympique lyonnais. « Pour nous, les trois points sont très importants et je me dois de jouer pour mon pays. »

Une perte « fondamentale »

La Liga est en réalité loin d’être gagnée et pour le quotidien madrilène sportif Marca, la perte de Diarra, « le poumon de l’équipe au centre du terrain », sera « fondamentale ». Après une avant-dernière journée à rebondissements, le Real est à égalité de points avec le FC Barcelone, qu’il ne devance qu’à l’avantage des confrontations directes (la différence de buts, favorable à Barcelone, ne prime pas). Pour être sûr de remporter le titre, les Merengue doivent donc impérativement battre le Real Majorque (12e au classement), ce dimanche, alors que le FC Barcelone se déplacera chez la lanterne rouge des Nastic Sarragona avec… Samuel Eto’o.

L’attaquant barcelonais ne figurait pas sur la liste de vingt joueurs annoncée par le sélectionneur intérimaire des Lions Indomptables, Frédéric Nyongha, pour aller affronter le Rwanda à Kigali ce week-end. Il faut dire que le Cameroun domine outrageusement son groupe de qualifications à la Can 2008, avec quatre victoires en quatre matchs, et un poursuivant direct, le Liberia, déjà distant de six points.

Au contraire, le Mali, qui a concédé trois nuls et obtenu une seule victoire, est actuellement deuxième de son groupe, trois points derrière le Togo et un point devant le Bénin. Dimanche, les Aigles devront donc faire le plein, à Bamako, la ville d’origine de Mahamadou Diarra, face à la Sierra Leone. C’est sans doute pour cette raison que Jean-François Jodar, le sélectionneur du Mali, a également fait appelle à Frédéric Kanouté. Le FC Séville, où l’attaquant malien a explosé cette année, est à deux points derrière le Real et le FC Barcelone, et toujours en course pour le titre.

Selon Reuters, ce sont 27 footballeurs du championnat espagnol, l’un des plus tardifs en Europe, qui vont manquer la dernière journée. Ils sont appelés en sélection pour les qualifications à la Can, à la Copa America ou au championnat d’Europe Espoirs, qui a débuté dimanche dernier aux Pays-Bas.