Youssef Belaili, qui a récemment fait appel à un huissier de justice afin de régler sa situation, commence à voir sa situation se décanter. Ecarté des terrains d’entraînement par l’actuel leader du championnat de Tunisie, le milieu de terrain de bientôt 22 ans a affirmé auprès d’Alchourouk qu’il ne s’était encore engagé avec aucune formation européenne et qu’il pourrait prolonger l’aventure à l’Espérance. Pour information, le contrat de l’Algérien arrivera à échéance en juin prochain.