Nommé entraîneur de l’Espérance Tunis dans les premiers jours de 2017, Faouzi Benzarti ne terminera pas l’année avec les Sang et Or. Sur la chaîne Al Hiwar Ettounsi, le technicien a affirmé qu’il voulait quitter son poste, demandant au président Hamdi Meddeb de le libérer de ses fonctions.

« Je suis toujours pointé du doigt. Ce n’est pas par hasard que là où je passe, je fais de bons résultats. J’ai toujours dit que je ne voulais pas travailler dans une ambiance malsaine« , s’est justifié l’intéressé. « Je ne peux pas travailler dans ces conditions. Il faut que j’arrête le football. (…). Je suis toujours là par respect à Hamdi Meddeb. J’espère qu’il me limoge. Je ne suis pas à l’aise. «