Nabil Maâloul

Décision radicale prise par l’Espérance Tunis. Alors qu’il ne reste plus que trois journées de championnat avant la fin de la saison, avec un titre de champion pas encore assuré, les Sang et Or ont décidé de limoger l’entraîneur Radhi Jaidi. Arrivé l’été dernier, l’ancien international tunisien aura payé l’élimination face au CS Msaken (1-1, 5-6 tab) mercredi en huitièmes de finale de la Coupe de Tunisie. Le revers de trop après l’élimination dès les quarts de finale de la Ligue des champions face à l’ES Sétif.

Pour le remplacer, l’EST a décidé de miser sur Nabil Maâloul, déjà passé par le banc espérantiste à deux reprises entre 2010 et 2013. Âgé de 59 ans, l’ex-sélectionneur de la Tunisie sort de deux expériences à la tête des sélections de Syrie et du Koweït. Il s’est engagé pour deux ans et tentera de permettre au club de Bab Souika de conserver ses 2 points d’avance sur l’US Monastir en tête des play-offs.