Contraints d’aller au Caire pour affronter l’Egypte en barrage retour de la Coupe du monde 2014, malgré les craintes de la Fédération ghanéenne, les Black Stars se sont vus apporter des garanties de la part de la FIFA. La délégation ghanéenne va bénéficier d’un imposant dispositif de sécurité dès son arrivée dans la capitale égyptienne. C’est Jérôme Valke, le secrétaire général de la FIFA, qui a apporté des précisions sur le plan de sécurité qui sera mis en place pour les délégations égyptienne, ghanéenne et de la FIFA. « Chaque déplacement de ces délégations se fera sous escorte policière avec ambulance tandis que les hôtels seront totalement sécurisés par un déploiement d’agents de sécurité. Les sessions d’entraînement sont également prises en charge dans notre plan de sécurité. Il y aura des périmètres de sécurité et ceux-ci ne seront franchis que par les détenteurs de tickets qui seront suivis individuellement. Les représentants des médias accrédités seront également examinés attentivement dans le cadre du plan de sécurité. Ce plan sera livré en conformité avec les dispositions prévues par le règlement sur la sécurité des stades et de la FIFA« , a indiqué le dirigeant. Pour rappel, la rencontre doit se tenir le mardi 19 novembre. A l’aller, à Kumasi, le Ghana l’avait très largement emporté (6-1).