Jusqu’à présent Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura a également été nommée ce jeudi «Déléguée-Générale de la FIFA pour l’Afrique» pour une période de 6 mois renouvelable. La Sénégalaise aura notamment pour mission de procéder à un audit de la Confédération africaine de football (CAF). Cette nomination est perçue d’un très mauvais œil par l’UEFA et son président Aleksander Ceferin, qui a tiré la sonnette d’alarme et dénoncé un possible risque de conflit d’intérêts.

«Jamais dans l’histoire de nos institutions le Secrétaire général de la FIFA, qui, conformément aux statuts de la FIFA, dirige l’organisation, n’a été détaché pour prendre le contrôle d’une Confédération, même avec le consentement de celle-ci. Cela soulève un grand nombre de questions et en particulier la probabilité de conflits d’intérêts», a écrit le Slovène en demandant des précisions dans une lettre envoyée à la FIFA et relayée par l’agence Associated Press (AP).

Simple audit ou mise sous tutelle qui ne dit pas son nom, reste à savoir comment tout cela va se traduire dans les faits…

La lettre de Ceferin (en anglais)