marta.jpg

Après le Ballon d’Or France Football, le Brésilien Kakà a décroché lundi le prix Fifa du meilleur joueur 2007, sa compatriote Marta faisant de même chez les femmes. Le premier africain, Didier Drogba, se classe quatrième, devant Samuel Eto’o, onzième, et Michael Essien, treizième.


A peine rentré de Yokohama, où il a remporté la Coupe du Monde des clubs avec le Milan AC, Kakà a fait le voyage de Zurich pour recevoir le prix du Meilleur joueur 2007 décerné par la Fifa. L’international brésilien avait déjà remporté le Ballon d’Or 2007, le 9 décembre dernier, décerné par des journalistes. Cette fois, ce sont les capitaines et entraîneurs des pays membres de la Fifa qui l’ont sacré (1047 points), loin devant ses poursuivants, l’Argentin du Real Madrid Lionel Messi (504 points) et le Portugais de Manchester United Cristiano Ronaldo (426 points).

« C’est un jour très spécial pour moi, car j’ai rêvé ce moment depuis que je suis enfant. Ce soir, ce rêve se réalise, je suis le plus heureux des hommes », a assuré le brillant meneur de jeu brésilien, vainqueur de la Ligue des Champions, en 2007, face à Arsenal.
marta.jpg
Chez les femmes, c’est la compatriote brésilienne de Kakà, Marta Vieira da Silva, qui a raflé le prix pour la seconde année consécutive. La jeune femme, qui n’a que 21 ans, avait déjà terminé sur le podium en 2004 (troisième) et 2005 (deuxième). Elle a été la meilleure buteuse et meilleure joueuse de la Coupe du monde 2007 et fait encore les beaux jours de l’Umea IK, en Suède. « Et je vous garantis que je vais travailler dur pour revenir et revenir encore ici », a-t-elle promis.

Domenech vote Drogba

Vingt capitaines et sélectionneurs ont placé l’international ivoirien Didier Drogba, qui termine quatrième (209 points), en tête des meilleurs joueurs 2007. C’est le cas du coach de l’équipe de France, Raymond Domenech, du sélectionneur allemand du Nigeria, Berti Vogts, des capitaines du Cameroun, de l’Angola ou encore de l’Angleterre, John Terry, ce dernier évoluant avec Drogba à Chelsea.

De son côté, Samuel Eto’o, onzième avec 29 points, est considéré comme le meilleur joueur du monde par les sélectionneurs mozambicains et néo-zélandais, ainsi que par le capitaine du Maroc, Talal el Karkouri. Le troisième Africain de ce classement de 30 joueurs, Michael Essien, enregistre vingt points et se classe à la treizième place.

Lors de la soirée de gala organisée à l’Opéra de Zurich, le FC Barcelone a reçu le prix du Fair-play pour avoir fait une place au logo de l’Unicef sur son maillot – le club catalan ne faisant pas de publicité par le biais de son maillot. Le Brésilien Pelé a quant à lui reçu le Prix du Président de la Fifa, pour l’ensemble de sa carrière.