Rattrapé par la patrouille. Réunie jeudi soir, la commission de discipline de la Fédération française a eu la main lourde à l’encontre de Jules Goda. Impliqué dans une bagarre générale lors d’un match amical au mois d’août face à l’équipe italienne de Cagliari, le portier camerounais a écopé de trois matches de suspension. Il est le seul joueur sanctionné au cours de cette altercation qui a impliqué de nombreuses personnalités des deux clubs.