Le Ghana-Guinée de mercredi aura une saveur particulière pour André Ayew. Né en France, le fils d’Abedi Pelé est originaire du Nord du Ghana, dans la région où a justement lieu le match contre le Syli National. Mécontente de l’accueil froid réservé aux Black Stars à Kumasi lors de leur dernière sortie contre l’Ouganda (1-1), la Fédération ghanéenne de football (GFA) a décidé d’instaurer une politique de rotation des stades qui conduit ce mercredi la sélection à disputer son premier match officiel dans le Nord du pays depuis l’inauguration du Tamale Stadium en 2008. Et ce n’est pas André Ayew qui va s’en plaindre. « Je n’ai encore jamais joué à Tamale auparavant mais je suis venu ici tellement de fois », confie-t-il à Ghanasoccernet.com. « Je suis du Nord, donc avoir l’occasion de jouer devant mon peuple, ma famille et mes amis, c’est quelque chose de grand pour moi. J’espère et je prie pour que la victoire soit au bout du match« .