Petite déception pour Sadio Mané au lendemain de son sacre comme Joueur Africain de l’année. Après avoir été décoré mardi soir à Hurghada en Egypte lors des CAF Awards, l’ailier de Liverpool avait bon espoir de pouvoir se rendre chez lui au Sénégal, où une cérémonie en son honneur l’attendait en fin d’après-midi à Dakar. Mais une péripétie rapportée par la Radio Futurs Médias (RFM) en a décidé autrement…

En raison de problèmes administratifs, le jet privé transportant le Lion n’a pas été autorisé à se poser à Tunis, où il avait prévu d’effectuer une escale. Face à ces difficultés, Liverpool a demandé à son numéro dix de rentrer en Angleterre. Véritable raison ou coup monté à l’avance par le club anglais qui affronte Tottenham samedi en Premier League ? Chacun se fera son avis…

Ce ne devrait toutefois être que partie remise. Contacté par RFI, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, qui avait prévu d’accueillir Mané au palais, a expliqué que le Lion a bon espoir de pouvoir se libérer le 12 ou 13 janvier pour recevoir les honneurs qu’il mérite dans son pays natal.