Président de la FIFA, Joseph Blatter a fermement condamné la mort tragique d’Albert Ebossé, jugeant « intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur« . L’attaquant camerounais de la JS Kabylie a été tué samedi par un projectile lancé par ses propres supporters à l’issue de la défaite des Canaris à Tizi Ouzou face à l’USM Alger (1-2). Le dirigeant suisse a également présenté ses condoléances à la famille du défunt.