C’est bientôt dans la rubrique « faits divers » que Mohamadou Idrissou, 4 buts en 5 matches de Bundesliga 2 avec Kaiserlautern, pourrait s’illustrer. Le quotidien Bild rapporte que la police de Francfort a ouvert une enquête le 25 juin à l’encontre de l’attaquant camerounais de 33 ans pour « menaces et insultes », suite au dépôt d’une plainte à son encontre. Son ex-petite amie l’accuse de menaces répétées et d’insultes au téléphone. Le 10 août, le Tribunal d’instance de Francfort a tranché, interdisant au Lion Indomptable de s’approcher à moins de 75m du domicile de la plaignante. Tout contact avec elle lui a également été prohibé. Mais l’avocat de l’ancien joueur d’Hanovre 96 a une version des faits bien différente. L’homme de loi a indiqué avoir déposé une plainte au nom de son client, pour détournement de fonds, le 19 août, contre la plaignante. Le géant d’1m91 ne présente pas la femme comme son ex-petite amie mais comme une connaissance qu’il a hébergée le temps qu’elle trouve un logement. Durant son séjour chez l’international camerounais, une « somme à cinq chiffres » aurait étrangement disparu du domicile du Lion, d’où la plainte pour détournement de fonds. En attendant le fin mot de l’histoire, Mohamadou Idrissou va avoir le temps de préparer sa défense. Il a été suspendu pour trois rencontres par la Fédération allemande de football (DFB) après son expulsion contre le VfR Aalen, samedi (0-4), pour avoir adressé un coup de coude à un défenseur adverse !

Sur le même sujet : Idrissou, volé ou violent ?