Désignée pays-hôte du CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN mais pour les joueurs locaux) en février 2018, l’Ethiopie va-t-elle être en mesure d’accueillir la compétition comme prévu l’an prochain ? Le président de la Fédération éthiopienne de football (EFF), Esayas Jira, élu après l’attribution de la compétition à son pays, a affiché de gros doutes à ce sujet en raison de retards dans les travaux.

« Les stades ne sont pas prêts et l’année prochaine, qui sera une année d’élections (parlementaires), il nous sera difficile d’accueillir cet événement » , s’est inquiété le dirigeant auprès de la BBC. « En tant que président de l’EFF, je suis inquiet, car même si nous sommes toujours désireux de l’accueillir, je doute que nous puissions être prêts. »

La Confédération africaine de football (CAF) a réalisé une visite d’inspection sur place en début d’année mais celle-ci n’a pas encore rendu ses conclusions. En cas de retard trop important, la CAF pourrait retirer le CHAN 2020 à l’Ethiopie et lancer une nouvelle procédure d’attribution comme cela avait été le cas pour l’édition 2018 initialement prévue au Kenya mais finalement organisée au Maroc qui a remporté la compétition devant son public.

Sur le même sujet :

Eliminatoires CHAN 2020 : tirage au sort effectué, demandez le programme !