La Tunisie confirme sa bonne forme du moment, après sa victoire 1-0 face au Mali, mercredi, en match amical. Les Lions Indomptables , qui croulent sous les ennuis depuis la fin de la Can 2004, poursuivent leur descente aux enfers. Ils ont été défaits 3-0 par la Bulgarie à Sofia.


La Tunisie confirme, le Cameroun aussi

Le Cameroun a été sévèrement battu (3-0) par la Bulgarie, mercredi soir, à Sofia, rapporte Cameroon-Info. Les Lions Indomptables ont encaissé un but dès la 7è minute, avant de s’écrouler en deuxième mi-temps. Ils n’étaient plus que onze, après que Lucien Mettomo ait été expulsé, et ont du à nouveau s’incliner à deux reprises. Ils auraient pourtant souhaité profiter de ce match nul pour se rassurer, après leur piètre parcours dans la Can 2004 et après « l’affaire Puma, qui leur a couté six points dans les qualifications à la Coupe du monde 2006. Au contraire, la Tunisie, victorieuse des Aigles maliens à Sfax, confirme sa bonne forme du moment. Les Champions d’Afrique se sont imposés par un seul but, inscrit à la 56è minute par Mohamed Jedidi. La défense des Aigles de Carthage, remaniée mais solide, a ensuite empêché le duo offensif Kanouté-Sissoko de se montrer trop dangereux.

Trafic de carte d’identité

Olivier Nfouandja a été condamné par le tribunal de grande instance de Yaoundé à deux ans d’emprisonnement avec sursis, annonce le quotidien Mutations. Motif : le professionnel de taekwondo camerounais a été sanctionné pour s’être fait établir une carte d’identité falsifiée dans le but de participer aux Jeux Olympiques d’Athènes de cet été. Le médaillé d’argent aux Jeux africains d’Abuja et médaillé de bronze aux Jeux du Caire, qualificatifs pour les prochains JO, s’est fait rajeunir de neuf ans. Ainsi, le faux document indique qu’il est né en 1982, alors que sa vraie année de naissance est 1973. Lors de son procès, Olivier Nfouandja a plaidé coupable, mais a expliqué qu’il voulait absolument représenter son pays aux JO. Le jury a estimé que cet objectif n’était pas compatible avec le respect des règles et a sanctionné le sportif. Une sanction qui, espère le tribunal, dissuadera les nombreux Camerounais de détourner la loi à la recherche de « l’âge sportif ».

Les Eléphants de retour

La Côte d’Ivoire, absente de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, a confirmé son retour en force, mercredi, à Aix-les-Bains, en l’emportant 4 buts à 2 face à la Guinée, annonce L’Equipe. L’incontournable Didier Drogba y est allé de son but, de même que l’Auxerrois Bonaventure Kalou, le Lensois Dagui Bakari et le Londonien Kolo Touré. Les Guinéens du Sili National, qui, eux, étaient en Tunisie pour la Can, ont marqué grâce aux Bordelais Pascal Feindouno et Fadouba Oulare. L’Algérie, qui affrontait la Chine à Clermont-Ferrand, a été défaite 1-0, de même que le Maroc, qui accueillait l’Argentine à Casablanca. La soirée de matchs amicaux s’est soldée par deux nuls, entre la Namibie et le Botswana (0-0) et entre le Ghana et l’Angola (1-1).

Le marteau égyptien aux JO

Pour le moment, la lanceuse de marteau Marwa Hussein a décroché le seul ticket égyptien pour les Jeux Olympiques d’Athènes en août prochain. Fin juillet 2003, elle a lancé au-delà des 64 mètres requis par la Fédération internationale pour se qualifier. Aux Championants du monde d’athlétisme de Paris, l’été dernier, elle a terminé 12ème de son groupe et 21ème sur 40 lanceuses. Le 17 avril dernier, à Szombalhely (Hongrie), elle a enregistré un record africain, arabe et égyptien avec un lancer de 66,35 m. Elle se prépare pour Athènes en Hongrie et participera aux Championnats d’Afrique en juillet. « Obtenir une médaille aux JO sera pour moi très difficile. Je devrais pour cela réaliser un lancer de 70 m, ce qui est encore loin de mes possibilités. Je serais contente de terminer dans les 12 premières. Ce sera un exploit pour l’athlétisme égyptien. Mais je ne perds pas de vue mon objectif de monter un jour sur le podium olympique », a-t-elle confié au journal Al-Ahram.