L’arbitre Abid Charef s’en tire à bon compte. En novembre dernier, l’Algérien avait créé la polémique en passant complètement à côté de son match lors de la finale aller de la Ligue des champions africaine entre Al Ahly et l’Espérance Tunis (3-1). Malgré le recours à la VAR, le sifflet avait accordé deux penalties très douteux aux Egyptiens.

Après l’avoir taclé en le qualifiant « d’arbitre qui refuse la VAR« , la Confédération africaine de football (CAF) avait prononcé la suspension provisoire de l’officiel. Mais celle-ci vient déjà d’être levée et les sanctions concernant Charef s’arrêtent donc là. « Le Jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) a levé sa suspension provisoire contre l’arbitre Abid Charef« , a révélé la Fédération algérienne (FAF) ce lundi. On pourrait donc prochainement revoir l’Algérien sur les terrains africains.