Bonne nouvelle pour le CS Constantine. Dans un premier temps sanctionné d’un match à huis clos par la Confédération africaine de football (CAF) en raison de supposés jets de projectiles et envahissement du terrain figurant dans le rapport de l’arbitre du match de poules de la Ligue des champions disputé le 8 mars contre le Club Africain (0-1), le CSC a fait appel en apportant des images pour appuyer sa requête.

Convaincue, l’instance panafricaine a levé cette sanction et le club algérien bénéficiera donc du soutien de ses supporters samedi au stade Hamlaoui lors du quart de finale aller de C1 contre l’Espérance Tunis, tenant du titre. Un paramètre qui aura son importance au vu de la ferveur qui caractérise les fans des Sanafirs.