Double championne d’Afrique en titre et exemptée de tour préliminaire, l’Espérance Tunis entamait la défense de sa couronne par un déplacement au Tchad contre Elect Sport (1-1) dimanche en 16es de finale aller de la Ligue des champions. L’occasion de découvrir des Sang et Or avec un visage totalement new-look.

En effet, sur les 11 joueurs alignés dimanche, seuls 2 étaient titulaires lors de la finale aller de la précédente édition, le 25 mai dernier, face au Wydad Casablanca (l’équipe alignée en finale aller est plus parlante que celle alignée une semaine plus tard au retour puisque 3 joueurs étaient alors suspendus). Les deux survivants en question sont le défenseur central Chamseddine Dhaouadi et le milieu offensif Anice Badri.

Comment expliquer un changement de visage aussi radical en l’espace de seulement trois mois et demi ? Un peu par les choix de l’entraîneur Mouine Chaabani (Derbali et Chemmam étaient présents mais remplaçants dimanche), aussi par les problèmes de blessures (Fousseny Coulibaly et Lokosa étaient indisponibles), mais surtout par le mercato agité vécu par le club de Bab Souika !

4 départs majeurs

Des cadres comme le vainqueur de la CAN 2019 Youssef Belaili (Al Ahli), le Camerounais Franck Kom (Al Rayyan), et les internationaux tunisiens Ghailane Chaalali (Malatyaspor) et Ayman Ben Mohamed (Le Havre) ont en effet quitté le navire, sans parler de Saad Beguir (Abha Club), précieux bien que pas toujours titulaire, et il a bien fallu les remplacer.

Dimanche, ce sont ainsi pas moins de 5 recrues qui ont débuté la rencontre : le trio algérien Ilyes Chetti-Abdelkader Bedrane-Abderaouf Benguit, le milieu ghanéen Kwame Bonsu et l’attaquant ivoirien Ibrahim Ouattara, sans parler du jeune milieu Mohamed Ali Ben Romdhane, déjà présent au club mais très peu utilisé en LdC la saison passée et amené à prendre plus de responsabilités. Ajoutons que c’est une autre recrue, Fedi Ben Choug, entré en cours de match, qui a inscrit le seul but tunisien de la partie ! La transition, c’est bel et bien maintenant pour le double champion d’Afrique en titre.

Le onze de l’EST en finale aller contre le WAC (25 mai 2019)

Le onze de l’EST aligné dimanche 15 septembre face à Elect Sport

Image