La seconde partie de la 5e journée de Ligue des champions a permis à Anderlecht d’assurer son avenir européen cette saison grâce à un doublé signé Mbemba. L’AS Monaco d’Abdennour, Dirar et Echiejile a une nouvelle fois fait chuter Leverkusen, alors que l’Olympiakos de Ndinga a sombré devant l’Atletico Madrid.



 Anderlecht 2-0 Galatasaray

Dans un groupe D où la dernière interrogation restait de savoir qui d’Anderlecht ou de Galatasaray décrocherait la place qualificative pour la Ligue Europa, la réponse est venue de Chancel Mbemba. Plus prompt que le portier de Galatasaray sur une tête au point de penalty (44e), avant de faire à nouveau trembler les filets turcs en fin de partie (86e), le défenseur congolais y est allé de son doublé pour apporter un succès de haute volée aux Belges, désormais assurés de participer aux 8es de finale de la Ligue Europa. Une première depuis 2000-2001.

Compétition que jouera son également coéquipier ghanéen, Frank Acheampong, une nouvelle fois aligné au poste d’arrière gauche et très peu pris à défaut par les Stambouliotes d’un Aurélien Chedjou bien plus en difficulté dans ses interventions et éliminé de toute compétition européenne.

 Arsenal 2-0 Dortmund (Groupe D)

Aligné à la pointe de l’attaque du Borussia, Pierre-Emerick Aubameyang n’aura pas pesé dans les débats face au Gunners, la faute à un but encaissé par les Allemands après moins de deux minutes de jeu, les contraignant à courir après le score tout le reste de la partie. Peu en vue, l’international gabonais va finalement céder sa place à l’heure de jeu, avant de voir les siens encaisser un second but. Sans trop de conséquences puisque le BVB est déjà assuré de jouer les 8es de finale de la C1. Reste à savoir qui des Londoniens ou des Allemands terminera en tête du groupe.

 Bayer Leverkusen 0-1 Monaco

Un braquage à la monégasque. A l’image du match aller où le club de la Principauté avait souffert face au club allemand avant de finir par s’imposer, les joueurs de l’ASM sont allés reproduire le même scénario pour l’emporter à Leverkusen. Succès pour lequel est directement impliqué Nabil Dirar, l’international marocain combinant parfaitement avec Dimitar Berbatov avant de trouver Lucas Ocampos, auteur du but salvateur. Derrière, l’arrière-garde aura su se monter solide à l’instar d’un Aymen Abdennour décisif dans les duels et d’Elderson Echiejile qui a une nouvelle fois tenu son rang pour compenser l’absence de Layvin Kurzawa. Monaco n’a besoin que d’un match nul lors de son dernier match pour assurer sa qualification en 8e de finale.

 Les autres rencontres

Atletico Madrid 4-0 Olympiakos

Malmö 0-2 Juventus

FC Bâle 0-1 Real Madrid

Zénith Saint-Pétersbourg 1-0 Benfica

Ludogoretz 2-2 Liverpool