Trois jours après la mort de Stephen Keshi, un autre ancien sélectionneur du Nigeria, Shaibu Amodu, s’est éteint dans la nuit de vendredi à samedi, à 58 ans. Artisan des qualifications pour le Mondial 2002 et 2010, cet ancien vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe laisse le pays des Super Eagles plus orphelin que jamais.


Une triste loi des séries. Trois jours seulement après le décès de Stephen Keshi, à la tête des Super Eagles lors du sacre à la CAN 2013, le Nigeria pleure à nouveau un de ses anciens sélectionneurs, parti trop tôt. Passé sur le banc des Super Eagles à quatre reprises entre 1994 et 2014, Shaibu Amodu s’est éteint dans son sommeil dans la nuit de vendredi à samedi, indique la Fédération nigériane (NFF). La veille, le technicien de 58 ans se serait plaint de douleurs à la poitrine. Il avait d’ailleurs refusé la succession de Sunday Oliseh en février dernier pour des raisons de santé.

Amodu avait notamment mené le Nigeria vers les qualifications au Mondial 2002 et 2010 mais il avait été à chaque fois remercié avant la phase finale. Il était l’actuel directeur technique national. « C’est une autre tragédie en trop. Nous parlions encore de la mort de Keshi et maintenant Amodu est parti. Je suis à court de mots« , a déploré le président de la NFF, Amaju Pinnick en hommage à celui qui avait remporté la défunte Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1991 à la tête des BBC Lions de Gboko.

Passionné, strict mais aussi ouvert, Amodu entretenait comme Keshi, son adjoint aux éliminatoires du Mondial 2002, des relations tumultueuses avec la NFF, en raison de la liberté de critiquer qu’il avait conservé. « Je me réveille et j’apprends une autre horrible nouvelle : Amodu Shuaibu, l’ancien sélectionneur, est annoncé mort. D’abord Keshi et maintenant lui. Que Dieu nous aide ! », a déploré Oliseh sur Twitter. Le Nigeria espère en effet sortir de ce cauchemar…