Ligue des champions CAF : l’Espérance Tunis bute sur Al Ahly en finale aller

Au terme d'une finale aller de la Ligue des champions africaine particulièrement verrouillée (le premier tir cadré a été enregistré à la 87e minute), l'Espérance Tunis a dû se contenter du match nul contre Al-Ahly (0-0) ce samedi à domicile. Le titre se jouera au retour samedi prochain au Caire.

Les Tunisiens effectuaient une très bonne entame sur la plus grosse occasion de la première période dès la 5e minute de jeu. Parfaitement lancé dans la profondeur sur la droite par un coéquipier, le milieu Akram Tawfik qui s’était excentré délivrait un bon centre coupé au premier poteau par Rodrigo Rodrigues. La tête décroisée de l’avant-centre brésilien frôlait le montant droit du gardien Mostafa Shobeir.

Maaloul sort sur blessure

Le premier quart d’heure n’était décidément pas du côté des Diables Rouges, car deux minutes plus tard, les tenants du titre perdaient leur piston tunisien et cadre Ali Maaloul, sorti sur blessure (7e). Ces derniers ne perdaient pas le nord pour autant. En effet, ils récitaient leurs gammes, défensivement notamment, comme à l’accoutumée lors de leurs déplacements à l’extérieur. Ils se projetaient parfois même en attaque, même si c’était plutôt timide. À l’instar d’une frappe trop écrasée d’Hussein El Shahat passant largement à côté du poteau cage adverse (17e), suivie d’une nouvelle tentative passant cette fois à côté du montant droit (25e).

Moins dangereux depuis la première chaude alerte en début de rencontre, les Espérantistes provoquaient un léger frisson avec un coup franc de Ghaylen Chaalali tiré depuis les abords de la surface et qui survolait l’équerre de Shobeir (41e). Ils maintenaient le cap au retour des vestiaires. Dans un premier temps sur un coup franc botté de la gauche, prolongé par Rodrigues de la tête, mais que Yassine Meriah ne pouvait rabattre au second poteau (53e). Puis à travers une frappe dévissée de Roger Aholou consécutivement à une remise en pivot de Rodrigues (60e).

Match nul et neuf clean sheets partout

Les Égyptiens tentaient de rééquilibrer les débats avec des tirs lointains, plus précisément d’Emam Ashour, lequel voyait sa tentative de 30m rebondir à côté du montant gauche d’Amanallah Memmiche (62e). Progressivement, les Tunisois accusaient une baisse de régime. L’occasion pour Al Ahly de se signaler offensivement en fin de match. À la suite d’un une-deux sur la gauche, les Cairotes déclenchaient une frappe directement captée par Memmiche (88e). Le premier tir cadré du match…

À l’arrivée, les deux formations se quittent dos à dos avec un neuvième clean sheet consécutif de part et d’autre. Un score nul et vierge susceptible d’être rédhibitoire pour les Tunisiens alors qu’ils disputeront le retour dans une semaine dans le chaudron du stade international du Caire. Reste que l'absence de but encaissé à domicile est appréciable pour l'EST, qui remporterait le titre en cas de match nul avec buts au retour.

Les compos d'Espérance Tunis-Al Ahly

Ligue des champions CAF : l’Espérance Tunis bute sur Al Ahly en finale aller
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.