Présent dans l’équipe-type africaine de l’année dévoilée lors des CAF Awards, Joël Matip a multiplié les performances de choix avec Liverpool en 2019. En revanche, le talent du défenseur central ne profite pas à son pays, le Cameroun, puisque le joueur de 28 ans se trouve en retrait de la sélection depuis 2014, suite aux différentes «péripéties» survenues dans le groupe cette année-là durant la Coupe du monde.

Une première étape en vue d’un possible retour a toutefois été franchie lundi. A l’instar de sa rencontre fin décembre avec Nicolas Nkoulou, lui aussi en retrait de la sélection, le ministre des Sports camerounais, Narcisse Mouelle Kombi, a rencontré le père du Red.

«J’ai reçu hier en audience M. Jean Matip, père des footballeurs internationaux Joël et Marvin Matip, qui m’a remis en guise de cadeau symbolique de la part de son fils Joël Matip, un ballon dédicacé de sa signature. Je lui ai adressé en retour mes félicitations pour les performances remarquables de ce dernier en club, notamment à Liverpool FC, avec lequel il a été sacré en 2019 Champion d’Europe. Enfin, je lui ai rappelé tout l’amour et les espoirs que le public camerounais porte sur son fils Joël Matip en tant que Lion Indomptable», a écrit l’homme politique sur sa page Facebook. Une charnière centrale Matip-Nkoulou pour la CAN 2021 à domicile dans un an, ça aurait de l’allure non ?