Samedi, Mohamed Salah n’a pas caché sa frustration au moment de son remplacement par Sadio Mané à la 64e minute du match contre Brighton (1-1) en Premier League. L’ailier de Liverpool a d’abord effectué quelques gestes de dépit, puis il est ensuite sorti du terrain sans adresser un regard à son entraîneur Jürgen Klopp. Fin psychologue, le technicien a préféré minimiser cet incident, publiquement du moins.

«Le jour où Mo Salah sourira en quittant le terrain, alors c’est vraiment que quelque chose n’ira pas, donc je comprends à 100 %», a assuré l’Allemand pour BT Sport avant de justifier la sortie de l’Egyptien. «Le problème, c’est qu’il a eu le COVID, qu’il a été absent pendant 10-12 jours, qu’il s’est entraîné une fois, qu’il a joué 60 minutes et que, trois jours plus tard, il a joué à nouveau. Il faut juste faire attention (avec sa forme physique, ndlr). Il n’aime pas ça, je sais, mais c’est comme ça.»

Malgré sa belle remise pour Jota sur le seul but de son équipe, le Pharaon termine comme souvent frustré lorsqu’il ne trouve pas le chemin des filets.