Ailier de formation mais récemment repositionné comme latéral gauche, le Lyonnais Maxwel Cornet a suivi une trajectoire similaire à celle de son ancien coéquipier à Metz, Bouna Sarr, lui aussi passé d’ailier à latéral (droit) à l’OM. A chaque fois, c’est l’entraîneur Rudi Garcia qui a impulsé ce changement. D’ailleurs, Cornet et son ami marseillais n’ont pas hésité à plaisanter à ce sujet.

«J’en ai beaucoup parlé avec Bouna. C’est drôle parce que je me moquais de lui (rires)», a confié Cornet ce mardi en conférence de presse. «Quand j’ai vu Bouna jouer à ce poste de latéral droit, je me suis dit : ‘ce n’est pas possible’. C’est quelqu’un qui aime dribbler, qui aime marquer. Puis je me suis rendu compte que c’était le coach Garcia qui l’avait mis là et je me suis dit qu’il avait l’œil. Ça lui réussit bien à Bouna. Forcément, il m’a chambré puisque je me moquais de lui avant. Il m’a renvoyé l’ascenseur.»

Comme Sarr, le repositionnement du Lyonnais pourrait-il être durable ? «C’est un poste que j’aime bien. Donc ça peut être une solution pour le futur», n’a pas exclu l’Ivoirien. Les deux hommes pourraient se retrouver mercredi lors du quart de finale de la Coupe de France qui opposera leurs deux équipes.