Mali : Hamari Traoré suspendu par la CAF !

Le capitaine de l’équipe du Mali, Hamari Traoré, a été épinglé par la Confédération africaine de football (CAF).

S’étant négativement illustré vis-à-vis de l’arbitre égyptien Mohamed Adel après la douloureuse élimination en quarts de finale de la CAN 2023 contre le pays hôte la Côte d’Ivoire, victorieux 1-2 en prolongation, Hamari Traoré voyait depuis une épée de Damoclès pendre au-dessus de sa tête.

Le couperet est tombé dimanche sur l’arrière droit des Aigles (55 capes, 3 buts). “Le Conseil de Discipline a reconnu le joueur Hamari Traoré coupable de comportement antisportif envers l'officiel de match, indique un communiqué de la CAF. Traoré a été suspendu pour quatre (4) matches dont deux (2) avec sursis pour une période d'un an.”

Accusée de “mauvaise conduite”, la Fédération malienne de football (Fémafoot) a, elle, été condamnée à verser une amende collatérale de 10 000 dollars US (9 271 euros). Partageant le même blâme pour l’implication de ses joueurs dans la fin de match houleuse, la Fédération ivoirienne (FIF) écope d’une peine moitié moindre, soir 5 000 $ (4 635 €).

La sanction de Krépin Diatta officialisée

La CAF a également officialisé la sanction du défenseur polyvalent sénégalais Krépin Diatta (41 capes, 2 buts), qui écope donc de quatre matches de suspension, dont deux avec sursis, plus une amende de 10 000 $ pour avoir “jeté le discrédit sur la CAF” à travers des accusations de corruption à en marge du huitième de finale entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire. La Fédération sénégalaise (FSF) doit pour sa part payer 5 000 $ d’amende.

Mali : Hamari Traoré suspendu par la CAF !
Prudence Ahanogbe