Mané-Bolasie, explosion à l’anglaise

Rapides, vifs et dribbleurs, Yannick Bolasie et Sadio Mané se ressemblent. Révélations de la saison en Premier League, les deux Africains ont vécu un exercice qui se ressemble.


L'un est Sénégalais, l'autre Congolais, les deux ont fait une saison pleine de promesses dans le monde très imposant de la Premier League. Bolasie est devenu le joyau de Crystal Palace pendant que Sadio Mané a été une pièce maîtresse dans la belle saison de Southampton.

Après une édition 2013/2014 décevante sur le plan statistique (aucun but pour 4 passes décisives), Yannick Bolasie a pour but de confirmer tout le bien que les observateurs pensent de lui à l'orée d'une deuxième saison consécutive dans l'élite. Sadio Mané, après un bel épisode du côté de Salzbourg (50 matches, 23 buts, 18 passes décisives) s'apprête à quitter l'Autriche pour atterrir à Southampton. Les Saints espèrent continuer sur leur lancée après une huitième place satisfaisante. Le coach Ronald Koeman voit en l'international sénégalais le remplaçant d'Adam Lallana.

La saison démarre plutôt bien pour les deux joueurs. S'il est toujours loin d'être devenu un tueur en série devant le but, Bolasie marque dès la cinquième journée face à Everton (3-2). Mané, arrivé en cours de saison, démarre lors de la sixième journée face à QPR et offre une passe décisive. Les deux talents deviennent des éléments primordiaux dans le onze de départ de leurs équipes, quasiment titulaires à chaque match. “Yala” et Sadio passeront chacun plus de 2000 minutes sur les pelouses anglaises.

Un Boxing Day de géant pour Mané

Pourtant, la saison de Mané a dû attendre la fameuse période de Noël au nouvel an pour véritablement démarrer. Jusque-là, le Lion de la Teranga tourne à une passe décisive et un but vainqueur face à Stoke. Mais c'est lors du Boxing Day que tout s'accélère. La victime des Saint n'est autre que Crystal Palace. Face à Bolasie, l'ancien joueur de Metz offre son premier récital en une semaine. Buteur et passeur le Sénégalais commence à faire oublier les doutes, avant de marquer face à Chelsea (1-1) et d'inscrire le premier but de son équipe face à Arsenal (2-0).

Il est temps de partir à la CAN pour les deux joueurs convoqués avec leur pays respectifs. Une compétition où les deux artistes vont connaître deux chemins bien différents. Le Sénégal, pourtant sacrément armé, ne sortira pas du “groupe de la mort” composé du Ghana, de l'Algérie et des Sud-Africains en plus des ouailles d'Alain Giresse. Pendant ce temps, la RDC est la grande révélation de la compétition, emmenée par un Bolasie de gala, les Léopards finiront troisième en Guinée-Equatoriale. Le natif de Lyon sort de la compétition grandi. Du côté de Mané, de grands moments vont être vécus lors de son retour dans l'Albion.

Deux triplés historiques

Pendant qu'il était avec ses compatriotes, Bolasie a pu voir son équipe de Palace se transformer. Avec Alan Pardew aux commandes, les Londoniens ont enchaîné quatre victoires en cinq matches pendant la période de la CAN. Remplaçant lors de ses deux premiers matches de retour, le natif de Lyon est dans l'équipe titulaire face à QPR. Lors de ce derby londonien il adresse deux passes décisives pour mieux séduire son nouveau coach.


Crystal Palace : un triplé en 11 minutes pour… par afrikfoot

Trois matches plus tard, Bolasie va réaliser un exploit aussi extraordinaire que surprenant. En seulement onze minutes, l'ancien joueur de Bristol s'offre un triplé. Performance jamais réalisée par un joueur de Crystal Palace. S'en suivront quatre défaites avant deux succès lors des deux dernières journées de championnat. De son côté, Mané s'apprête à faire oublier la performance du Congolais.

Après son retour de la CAN, l'ancien joueur de Salzbourg alterne le bon et le moins bon. S'il reste un titulaire quasi indiscutable, il marque trois buts pour une passe décisive. Jusqu'à la 37eme journée du championnat et un match face à Aston Villa. Si le triplé de Bolasie était rapide celui du natif de Sédhiou est supersonique. En moins de trois minutes, Mané ajuste trois fois le peu inspiré Shay Given pour réaliser le hat-trick le plus rapide de l'histoire de la Premier League. Pour sa première saison le Sénégalais est entré dans le livre des records.


Southampton : Sadio Mané inscrit le triplé le… par afrikfoot

Auteurs de deux saisons intéressantes, Sadio Mané (10 buts, 4 passes décisives) et Yannick Bolasie (4 buts, 11 passes décisives) attirent certaines des plus grandes équipes du pays. Arsenal, Liverpool, City ou Chelsea ont posé les yeux sur les deux ailiers du continent. Après trois saisons avec les Eagles, le joueur de la RDC a de fortes chances de partir. Du côté des Saints, on devrait tout faire pour retenir l'ancien remplaçant de la CFA messine.

Avatar photo
Thomas Bartoli