Maroc : la raison de l’absence de Mazraoui dévoilée

À une semaine du coup d'envoi de la 34ᵉ édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 en Côte d'Ivoire, les Lions de l’Atlas du Maroc intensifient leurs préparatifs pour leur entrée en lice.

L'équipe nationale marocaine poursuit ses séances d'entraînement au Complexe Mohammed VI de Maâmora. Les sessions comprennent des exercices de condition physique, des tactiques spécifiques et des exercices spécifiques. Toutefois, Noussair Mazraoui (lésion du mollet) est toujours en convalescence et s'entraîne à Munich.

Selon le Dr Baudot, médecin de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), le latéral des Roten va bientôt rejoindre ses compatriotes. “Mazraoui nous rejoindra le 10 janvier, on a un trouvé un accord avec le Bayern pour qu’il y commence sa rééducation. Il devrait être opérationnel pour le 3e match” , a-t-il confié dans une vidéo diffusée par la Fédération marocaine de football (FRMF). Actuellement en reprise d'entraînement individuel, Noussair Mazraoui rejoindra donc directement la sélection en Côte d'Ivoire puisque le départ du groupe est prévu dès dimanche.

Ziyech et Saiss à l'écart

Le Dr Baudot a également commenté les cas de Hakim Ziyech et Romain Saiss : “Hakim Ziyech, arrivé avec une petite blessure à l'ischio, suit une rééducation avec nous. Quant au capitaine Romain Saiss, qui a subi une entorse à la cheville le 20 décembre, toutes les précautions ont été prises. Il est venu tôt, avant le rassemblement, pour des soins dans les excellents locaux de la fédération. La semaine prochaine, il devrait reprendre l'entraînement normalement avec le groupe.”

Le 11 janvier, le Maroc affrontera la Sierra Leone, non qualifiée pour la CAN, en match amical au stade de San Pedro, ville du Sud-Ouest de la Côte d'Ivoire. Dans le groupe F de la CAN, le Maroc rencontrera ensuite la Tanzanie le 17 janvier, la RD Congo le 21 janvier, puis la Zambie le 24 janvier.

Nathacio De Souza

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.