Accusée par Lille d’avoir provoqué la rupture des ligaments croisés d’Hamza Mendyl en l’alignant en amical face au Burkina Faso (2-0) malgré son avertissement, la Fédération marocaine (FRMF) est sortie du silence. Dans un communiqué publié pour l’heure exclusivement en arabe, l’instance a taclé le LOSC ce vendredi en affirmant ne pas avoir reçu la fameuse lettre officielle demandant de ménager le latéral gauche de 19 ans. Pour rappel, le natif de Casablanca va manquer environ six mois de compétition et le club nordiste compte entamer des procédures judiciaires.

 Sur le même sujet : Mendyl, le LOSC accuse la FRMF !