Maroc : son équipe favorisée ? Regragui répond !

Lors de sa conférence de presse tenue lundi à la veille du huitième de finale de la CAN 2023 contre l'Afrique du Sud, prévu ce mardi, Walid Regragui a abordé les allégations de favoritisme envers son équipe.

Quelques jours après les propos polémiques de l'ex-sélectionneur de la Tanzanie, Adel Amrouche, sanctionné de 8 matchs de suspension par la Confédération africaine de football (CAF), Regragui a cette fois mis les pieds dans le plat. “On est en mission, on veut pas perdre de temps avec les polémiques. On est quatrième du dernier Mondial. Ça parle d’arrangement des horaires alors qu’on joue à 14 heures, on a eu une grosse suspension (annulée en appel, ndlr) alors que soi-disant on est protégé. On a eu un penalty contre nous, puis il y a la polémique Ounahi“, a listé le sélectionneur marocain pour expliquer que son équipe ne bénéficie pas d'un traitement de faveur particulier dans cette Coupe d'Afrique des nations 2023.

Focus sur les Bafana Bafana

Le Maroc, l'un des favoris pour remporter la Coupe d'Afrique des Nations, aspire à décrocher son deuxième titre dans cette compétition. Les Lions de l'Atlas ont entamé le tournoi de manière impressionnante, en s'imposant largement 3-0 contre la Tanzanie lors de leur premier match. Ils ont ensuite baissé le pied en concédant un match nul 1-1 face à la République Démocratique du Congo, un résultat frustrant pour toute l'équipe. La bande à Walid Regragui a tout de même réussi à terminer la phase de groupes sur une note positive en remportant une victoire étriquée 1-0 contre la Zambie. Plus vainqueurs de la CAN depuis 1976, les Lions de l'Atlas aspirent à décrocher le Graal pour la première fois depuis près d'un demi-siècle. Il faudra d'abord vaincre les troupes d'Hugo Broos. Mais ce sera sans Sofiane Boufal, alors qu'Hakim Ziyech est incertain.

Une équipe qu'ils connaissent bien

Les Bafana Bafana et le Maroc ne sont pas étrangers l'un à l'autre, ayant déjà croisé le fer à deux occasions durant les qualifications pour ce tournoi, chaque équipe remportant un match. Le sélectionneur marocain, Walid Regragui, a d'ailleurs souligné le respect qu'il porte à l'Afrique du Sud, rappelant la défaite face à cette équipe en juin 2023 « On a beaucoup de respect pour l'Afrique du Sud parce que c'est la dernière équipe qui nous a battus après le Mondial. D'ailleurs, c'était la première et la seule à le faire (2-1 en juin 2023, ndlr) ».

En ce qui concerne son parcours dans le tournoi actuel, l'Afrique du Sud a assuré sa place en huitièmes de finale en se classant deuxième du groupe E, totalisant quatre points. Ils se sont positionnés derrière le Mali, qui les a battus 2-0. Les Bafana Bafana, ayant déjà atteint les quarts de finale dans deux de leurs trois dernières participations à la CAN, aspirent à reproduire cette performance et ils devront pour cela en découdre avec le Maroc. Le gagnant de ce match aura pour adversaire le Cap-Vert dans le cadre des quarts de finale, prévus pour samedi.

Maroc : son équipe favorisée ? Regragui répond !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.