Maroc-RDC : Regragui blanchi par la CAF !

48 heures après avoir été sanctionné de quatre matchs de suspension, dont deux fermes, suite à son accrochage avec Chancel Mbemba à la fin du match contre la RD Congo (1-1) à la CAN 2023, le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, a appris une très bonne nouvelle ce vendredi suite à l'appel déposé par sa Fédération.

La Fédération marocaine de football (FRMF) a en effet indiqué via un communiqué que « la Commission d'appel de la Confédération africaine de football (CAF) a annulé la sanction que la Commission de discipline avait précédemment infligé à l'entraîneur national, M. Walid Regragui, y compris l'amende financière (5000 dollars), après avoir entendu les arguments de la Fédération royale marocaine de football. »

De retour pour l'Afrique du Sud

En fin de compte, la seule sanction infligée à Regragui s’est donc limitée au match de suspension purgé en tribunes mercredi contre la Zambie (1-0) à l’occasion de la dernière journée de la phase de groupes de la CAN. Son adjoint Rachid Benmahmoud l’avait alors suppléé sur le banc et Hakim Ziyech lui avait chaleureusement dédié son but. Le coach en chef des Lions de l’Atlas fera donc bien son retour sur le banc à l’occasion du 8e de finale de mardi contre l’Afrique du Sud.

« Des échauffourées comme ça en fin de match, ça existe pratiquement tout le temps dans le football. (…) Je pense qu'il n'y a pas eu de coup donné. Juste des séparations, peut-être des tirages entre certains joueurs. (…) J’ai demandé à être entendu par la CAF. Je n’ai jamais insulté le joueur, qu'il le veuille ou pas, ça n’a jamais été dans mon éducation », s’était défendu Regragui en conférence de presse à la veille de sa sanction en première instance. Des arguments qui auront fait mouche aux yeux de la commission d’appel de la CAF.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !