Tanzanie : limogé, Amrouche contre-attaque !

Adel Amrouche a été démis vendredi de ses fonctions de sélectionneur de l'équipe nationale de Tanzanie en pleine CAN 2023…

Si le technicien d'origine algérienne n'est plus à la tête de l'équipe de Tanzanie, ce n'est pas en raison de l'entrée en lice ratée de son équipe face au Maroc (défaite 3-0), mais bien à cause de ses propos polémiques. En effet, l'entraîneur de 55 ans paie les graves accusations qu'il a tenues avant le match face aux Lions de l'Atlas ! « La Fédération marocaine de football est une puissance prouvée dans le monde du football africain. D’ailleurs, lors du dernier match face au Maroc (en novembre dernier, ndlr), ils nous ont imposé de jouer le soir alors qu’on voulait jouer en début d’après-midi. Actuellement, c’est le Maroc qui gère le football africain. Ils choisissent aussi leurs arbitres et nous, nous demeurons de simples spectateurs », avait osé lâché l'ancien entraîneur du MC Alger dans une interview. Suite à ces propos, la Confédération africaine de football (CAF) avait suspendu Amrouche pour 8 matchs, ce qui a précipité son limogeage.

” Je vais certainement faire appel de ma suspension”

Le principal intéressé n'a pas tardé à réagir. « Je vais certainement faire appel de ma suspension. Mon avocat m'a conseillé de ne pas parler aux médias, donc je ne veux vraiment pas dire grand-chose pour le moment. Mais comment puis-je être interdit sans même avoir reçu de notification disciplinaire ou d'audience ? Comment cela est-il juste ? Comment cela est-il équitable ? », s'est étonné Amrouche auprès du journaliste Osasu Obayiuwana, comme l'indique ce dernier dans un post sur le réseau social X. Sa décision de rester silencieux, suivant les conseils de son avocat, indique une approche prudente et mesurée en réponse à son licenciement. On en saura sans doute plus prochainement. En attendant et en dépit de ce contexte pour le moins particulier, la sélection tanzanienne tentera de se relancer dans ce groupe F dès ce dimanche contre la Zambie… sans lui.

Tanzanie : limogé, Amrouche contre-attaque !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.