Maroc : Regragui répond à la polémique Ounahi !

Dans le monde du football, les célébrations de buts peuvent parfois déclencher des polémiques inattendues. C'est le cas de celle d'Azzedine Ounahi lors de l'entrée en lice des Lions de l'Atlas du Maroc à la CAN 2023.

Mercredi, lors du premier match du Maroc contre la Tanzanie à la Coupe d'Afrique des nations 2023, Ounahi, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, a brillé en marquant le deuxième but, contribuant ainsi à la victoire éclatante 3-0 de son équipe. Sa célébration, où il imitait un bébé pleurant, a suscité des interprétations variées sur les réseaux sociaux. Beaucoup ont cru y voir une réponse directe à Mostafa Mohamed, l'attaquant de l'Égypte et du FC Nantes, qui avait récemment repris de volée le Phocéen après ses critiques sur le style de jeu des Pharaons.

“C’est juste un délire entre les joueurs”

Cette polémique a pris suffisamment d'ampleur pour que la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) décide de publier un démenti jeudi soir, en postant une vidéo dans laquelle le sélectionneur Walid Regragui met les choses au clair. “La célébration d’Azzedine n’a rien à voir avec les Égyptiens, c’est juste un délire entre les joueurs, a assuré le technicien. Souvent nos propos sont mal interprétés. Une fois, en conférence de presse, j’ai parlé de quelque chose, on a dit que je lançais des piques à une autre équipe, il faut arrêter un peu les polémiques. Les Égyptiens, au contraire, comme a dit Ounahi, ce sont des exemples pour nous. Ils ont un beau football et des bons joueurs. Azzedine le sait. Les gens ne doivent pas amplifier les choses. Ounahi respecte tout le monde comme n’importe quel Marocain. Azzedine n’a rien à voir avec cette polémique, son interview avant le Mondial, c’était pour dire que l’Égypte était un exemple pour nous. On respecte cette équipe“.

Cette mise au point a pour but de mettre fin aux spéculations et de recentrer l'attention sur le sport et le respect mutuel entre les nations. Prochain match pour le Maroc : la RD Congo, dimanche à San Pédro (Côte d'Ivoire).

Maroc : Regragui répond à la polémique Ounahi !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.