Déjà hors-course pour la Coupe du monde 2014, le Maroc est à la recherche d’un sélectionneur en cas de départ de Rachid Taoussi. Sur un siège éjectable depuis plusieurs mois et une série de résultats décevants, hormis les deux dernières sorties des Lions de l’Atlas, le technicien pourrait être remplacé par Luis Fernandez.


Les jours de Rachid Taoussi à la tête du Maroc sont-ils comptés ? Propulsé au rang de sauveur un soir de qualification à la CAN 2013, après avoir renversé la vapeur face au Mozambique (victoire 4-0 après une défaite 2-0 à l’aller), le sélectionneur des Lions de l’Atlas est désormais la cible privilégiée des attaques visant l’équipe nationale.

En cause, le mauvais parcours de ses hommes lors de la CAN sud-africaine, l’élimination dans la course à la qualification pour la Coupe du monde 2014, mais aussi et surtout sa gestion d’un groupe qu’il ne cesse de remanier. A tel point qu’après que la presse local se soit résolue à dire qu’il n’était plus l’homme de la situation, le technicien, devenu impopulaire, a vu ses soutiens se désolidariser au fil des rencontres.

Taoussi seul contre tous

Le dernier exemple en date étant le tacle de l’ancien entraîneur du WAC Casablanca, Badou Zaki, qui a déploré que le sélectionneur prenne « le risque de convoquer des joueurs de la Botola (le championnat local, ndlr), sans expérience. » Choix qui avait coûté une lourde défaite aux Marocains face à la Tanzanie (3-1) dans les qualifications pour le Mondial 2014 et un peu plus précipité leur élimination.

C’est dans ce climat que l’ancien entraîneur des FAR de Rabat tente désormais de préparer la prochaine grande échéance des Lions, à savoir la CAN 2015, qui va se dérouler sur le sol marocain. Sauf que du côté de la Fédération, la question de l’après-Taoussi se pose déjà. Les dirigeants plancheraient depuis plusieurs semaines sur sa succession et l’arrivée d’un nouveau technicien pour diriger la sélection.

Un duel Maroc-RD Congo pour Fernandez ?

Pour preuve, les contacts qui avaient un temps été noués entre la Fédération marocaine et l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Elie Baup. Une option qui a depuis pris du plomb dans l’aile avec la prolongation de contrat de Baup au sein du club phocéen. Mais d’autres pistes sont visiblement explorées, comme celle menant à Luis Fernandez.

Une information confirmée par Le 10Sport, qui indique que le profil de l’ancien sélectionneur d’Israël et entraîneur du Paris Saint-Germain intéresse les dirigeants marocains. Pour l’instant, aucune offre n’a été transmise au concerné, mais cela pourrait être le cas dans les prochains jours. Egalement pisté du côté de la sélection de RD Congo, Luis Fernandez pourrait donc être au cœur d’un bras de fer entre les deux fédérations. A suivre.