Dominique Da Silva va t-il continuer à porter le maillot des Mourabitounes ? C’est la question qui est soulevée depuis l’annonce de la mise en place du nouveau dispositif administratif du gouvernement mauritanien. D’après nos confrères de Mauritaniefootball, l’Etat mauritanien refuse de fournir ses documents officiels au joueur du Zamalek car ses parents ne sont pas mauritaniens (Da Silva est d’origine bissau-guinéenne et n’est devenu international mauritanien que depuis 2008). Or, avec le durcissement de la loi l’enrôlement d’un citoyen mauritanien majeur est « conditionné à l’enrôlement de ses ascendants vivants, sinon de leur acte de décès délivré par la mairie de leur lieu de décès et le recensement de 1998« , indique le média. Les autorités locales se refusent pour leur de régulariser sa situation par rapport aux nouvelles dispositions, ce qui pourrait remettre en question son avenir avec la sélection.