Sale temps pour Bamba Dieng. Considéré par beaucoup comme prometteur, l’attaquant de 22 ans se retrouve poussé vers la sortie cet été à l’Olympique de Marseille, qui souhaite le vendre pour renflouer les caisses. Alors que l’international sénégalais a été laissé de côté lors des derniers matchs de préparation dans le but de l’inciter à partir, son agent Seydou Bocar Seck a pris la parole ce lundi dans les colonnes de La Provence.

«De son côté, sa décision est prise. Il veut rester. L’OM, c’est son club. Il a l’intention de rendre aux supporters toute l’énergie positive qu’il reçoit par des bonnes performances sur le terrain», a d’abord annoncé le représentant. «Sa position est celle de l’écoute, il attend de la communication de la part du club. Si le joueur n’est pas suffisamment bon, comme son nouveau statut dans la hiérarchie l’indique selon le coach, on attend qu’ils appellent et disent clairement : ‘écoutez, on juge que c'est insuffisant pour nous, veuillez trouver autre chose.’ À partir de ce moment-là, on saurait ce qu'on a à faire».

Pour bien mettre en avant que l’hypothèse d’une mise à l’écart pour raisons sportives n’a aucun sens, Seck a tenu à rappeler le statut de meilleur buteur de la préparation de son protégé. «La préparation estivale est finie. Le bilan de l'OM, c'est cinq buts marqués. Il en a mis trois. Avec un temps de jeu réduit, il finit quand même meilleur buteur», a glissé l’agent. «Il est frustré mais il est aussi positivement touché des messages de soutien qu'il reçoit. Pas mal de personnes ne comprennent pas le traitement qui lui est réservé. Cela le conforte sur son choix et sur la voie qu'il a décidé de prendre qui est de rester au club, améliorer constamment ses performances, et rendre fier et heureux le peuple marseillais.» Un choix courageux.