Naples : pourquoi Osimhen ne peut plus se passer de son masque

À peine un an après son arrivée à Naples (transféré 75 millions en septembre 2020 en provenance de Lille), Victor Osimhen s’est grièvement blessé au visage le 21 novembre 2021. Depuis, le Super Eagle joue avec un masque. Ce dernier est revenu sur cet épisode dans un entretien accordé à France Football.  

On ne peut désormais plus imaginer l'un sans l'autre, mais Victor Osimhen se souvient de la première pose de son masque comme si c'était hier. Cela faisait suite à un choc violent avec le défenseur de l’Inter, Milan Skriniar. « Quand j’ai percuté Škriniar, c’est comme si j’avais reçu un direct dans la tête. Mais, dix minutes après, je me suis relevé, ils ont checké puis on m’a conduit à l’hôpital. Le chirurgien m’a demandé comment je faisais pour me tenir debout. Moi, je lui disais : ‘Comment ça ? Il y a quelque chose de grave ? Quand est-ce que je vais rejouer ?” Il a dû me prendre pour un fou », a raconté l’avant-centre de 24 ans. 

« Pendant deux mois, je ne sentais plus rien»

Mais, après avoir retrouvé ses esprits, le serial buteur de Naples (25 buts et 5 passes décisives en 29 rencontres cette saison toutes compétitions confondues), a dû rapidement se rendre à l’évidence et se résoudre à subir une chirurgie faciale. « J’étais au fond du seau. J’ai dit au médecin que je ne voulais pas faire de chirurgie, mais pas le choix : il fallait reconstruire ma face. Ils sont passés par l’intérieur de ma bouche, ce n’était pas une petite intervention. Pendant deux mois, je ne sentais plus rien, comme si une partie de mon visage demeurait anesthésiée (…) Vous me donnez l’occasion de remercier le chirurgien et son équipe. Ce sont eux qui ont inventé ce masque sur mesure. Ils n’avaient jamais été confrontés à ça, donc ils ont tenté des choses, puis on a fini par trouver la bonne formule. Le côté du masque qui protège ma blessure est super dur. Si quelqu’un s’y cogne, c’est lui qui a mal. Sincèrement, je n’ai plus peur », a expliqué l'international nigérian.

Meilleur buteur de Serie A, Osimhen est en lice pour un incroyable doublé Serie A-Ligue des Champions avec Naples. Sauf cataclysme, les Partenopei devraient être champions d’Italie pour la troisième fois de leur histoire.

Naples : pourquoi Osimhen ne peut plus se passer de son masque
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.