Convoité par l’Olympique Lyonnais depuis plusieurs semaines, Nicolas Nkoulou va rapidement être fixé sur son avenir. Estimée à 10 millions d’euros, l’offre pour le Camerounais transmise par les Gones à l’Olympique de Marseille expire ce soir à minuit.


Jean-Michel Aulas est bien déterminé à faire ses emplettes à l’Olympique de Marseille. Après avoir chipé Jérémy Morel aux Phocéens, buté sur la piste André-Pierre Gignac, et en attendant peut-être Steve Mandanda, le président de l’Olympique Lyonnais compte bien poursuivre son mercato provençal avec l’arrivée de Nicolas Nkoulou.

Depuis une semaine, Jean-Michel Aulas ne s’en cache plus, il a transmis une offre à l’OM pour son défenseur central camerounais. « Bonus compris, nous approchons des 10 millions, ce qui est une offre importante pour un joueur qui sera en fin de contrat dans un an, et qui ne souhaite pas prolonger« , n’a pas manqué de souligner le patron de l’OL.

A l’antenne de RMC, « JMA » a fixé un ultimatum lundi soir. « La proposition tient jusqu’à demain soir (mardi, ndlr)« , a-t-il lancé. Avant d’en remettre une couche sur le Lion Indomptable, qui rejoindrait ses compatriotes Clinton Njie et Henri Bedimo entre Rhône et Saône. « On a parlé aussi avec son conseiller, Maxime Nana. J’ai l’impression que si ça ne tenait qu’à eux, ils aimeraient bien venir à Lyon et disputer la Ligue des champions« , balance le dirigeant.

Le veto de « KLD »

Revigoré par les 15 millions d’euros rapportés par la vente de Dimitri Payet à West Ham et les 25 millions à venir pour le transfert de Giannelli Imbula à Porto (dont 12 dès cette année), l’OM devrait avoir amassé les 20 millions d’euros nécessaires pour boucler son budget avant minuit. Le club phocéen n’en est pas moins à l’écoute dans le dossier Nkoulou. Mais certaines voix s’élèvent en son sein pour mettre un terme à la saignée. Fils de l’actionnaire principale Margarita Louis-Dreyfus, et considéré par beaucoup comme un possible futur patron de l’OM du haut de ses 17 ans, Kyril Louis-Dreyfus est monté au créneau.

D’après La Provence, le jeune homme a directement demandé à intervenir par téléphone au cours d’une entrevue entre Vincent Labrune, le président de l’OM, et des représentants de Nkoulou. Et il a fait comprendre à Max Nana qu’un départ de son poulain n’est pas à l’ordre du jour. Suffisant pour calmer ses velléités de départ ? Possible, mais attention car l’OL n’est pas le seul sur les rangs. D’après Marca, le Camerounais a également la cote en Liga, où le FC Valence et le FC Séville restent à l’affut. Et si, plutôt que de s’achever à minuit, le feuilleton Nkoulou ne faisait que commencer ?