Dernier représentant africain encore en lice, le Maroc se frotte à l’Espagne mardi en huitième de finale de la Coupe du monde 2022 à l’Education City Stadium. Voici les meilleures cotes et conseils et notre analyse pour Maroc – Espagne.

Maroc – Espagne, les cotes

Les cotes de cet article sont issues de 1xbet. Elles sont susceptibles d’évoluer.

Cotes qualification :

  • Maroc : 3.7
  • Espagne : 1.26

Cotes 1N2 :

  • Maroc : 6.55
  • Match nul : 4
  • Espagne : 1.63

Cotes plus de 2.5 buts :

  • Oui : 2.315
  • Non : 1.712

Pronostic Maroc – Espagne : les 3 paris à ne pas manquer

L’Espagne part avec les faveurs des bookmakers, mais nos pronostics se basent sur un match plutôt serré et pauvre en buts.

1er Pronostic Maroc – Espagne : Moins de 0,5 but pour l'Espagne à la 30e minute

Ronronnante, cette Espagne risque d’avoir besoin de temps avant de trouver la faille face à une défense marocaine très hermétique et qui n’a pas encaissé le moindre but durant la première demi-heure dans ce tournoi. Nous pensons donc que la Roja n’aura pas encore trouvé la faille à la 30e minute.

2e Pronostic Maroc – Espagne : Moins de 2,5 buts

Le Maroc version Walid Regragui n’a encaissé qu’un petit but en 6 matchs disputés, enregistrant 5 clean sheets sur cette période et ne dépassant pas la barre des 2,5 buts dans 66% de ses rencontres. De son côté, l’Espagne n’a pas franchi ce total non plus dans 50% de ses 8 derniers matchs.

3e Pronostic Maroc – Espagne : Y aura-t-il des prolongations/oui

Ce pari représente une grosse cote à tenter sur cette partie. En effet, sur ce qu’on a vu lors des derniers matchs, l’Espagne pourrait bien s’enfermer dans une possession de balle stérile et peiner à déstabiliser une défense marocaine bien en place. 0-0 contre la Croatie, 2-0 face à la Belgique : les Lions de l’Atlas ont prouvé au Qatar qu’ils sont de taille pour lutter face aux nations européennes.

Maroc – Espagne, l’analyse

L’heure du Maroc ?

Présenté comme un outsider du groupe F qui comprenait la Croatie, vice-championne du monde, et la Belgique, 3e de la précédente édition, le Maroc a surpris son monde non seulement en se qualifiant mais également en terminant en tête de la poule. Une première pour une sélection africaine au Mondial depuis 24 ans ! Après le bon 0-0 contre la Croatie pour démarrer, la bande à Regragui a frappé très fort en s’offrant le scalp de la Belgique (2-0) puis elle a terminé le travail en dictant sa loi au Canada (2-1), déjà éliminé au coup d'envoi. Solides défensivement et tranchants en contre, ces Marocains peuvent rêver d’une belle épopée.

L’Espagne, comme un doute

Demi-finaliste du précédent Euro, l’Espagne n’a justifié qu’à moitié son statut parmi les favoris depuis son arrivée au Qatar. Certes, les hommes de Luis Enrique ont commencé fort avec le 7-0 face au Costa Rica, mais ils ont ensuite été rattrapés par l’Allemagne (1-1) et, surtout, la Roja s’est inclinée contre le Japon qui l’a renversée en 3 minutes lors de la dernière journée (1-2). Une défaite sanctionnée par une deuxième place au classement. Malgré l’efficacité de Morata (3 buts), les Espagnols peinent à sortir de leur jeu de possession parfois très stérile et à accélérer le rythme lorsque cela est nécessaire.