RDC : Desabre explique comment il a accroché le Sénégal

Sébastien Desabre, le sélectionneur de l’équipe de RDC, a expliqué ses choix tactiques ayant permis d’arracher le résultat nul (1-1) contre le Sénégal, jeudi soir à Diamniadio.

En déplacement au stade Me Abdoulaye Wade, les Léopards sont repartis avec le bon point du nul face aux Lions, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Une bonne opération qui permet aux quatrièmes de la CAN 2023 de talonner leurs adversaires d’un point dans le groupe B. Mais surtout de garder en ligne de mire la première place désormais occupée par le Soudan aux dépens du Sénégal, doublé.

CAF Groupe B
# Equipe J V D N +/- Points
1 Sudan

Sudan

4 3 1 0 6 10
2 Sénégal

Sénégal

4 2 2 0 5 8
3 Congo DR

Congo DR

4 2 1 1 2 7
4 Togo

Togo

4 0 3 1 -1 3
5 South Sudan

South Sudan

4 0 2 2 -7 2
6 Mauritania

Mauritania

4 0 1 3 -5 1

Menés juste avant la pause, les Congolais ont saisi une chance inouïe en fin de match, alors que Nicolas Jackson manquait l’immanquable trois minutes plus tôt, pour revenir au score (85e). Et ce, à la faveur des changements décisifs opérés par le coach Desabre. En effet, c’est l’ailier Chadrac Akolo, sorti du banc à la 73e, qui a adressé une passe en retrait décisive à Fiston Mayele, entré, lui, en jeu à la 84e.

La leçon tactique de Sébastien Desabre

En conférence de presse d’après-match, le sélectionneur a détaillé ses ajustements tactiques. “C’est vrai qu’à la mi-temps, nous n’avons pas profité de la supériorité numérique que nous avions dans les couloirs, car il n’y avait qu’un piston et nous avions deux joueurs dans le couloir. Nous avons été en difficulté même en un contre deux en première mi-temps. Je l’avais dit aux joueurs à la mi-temps, j’aurais souhaité que mes latéraux soient beaucoup plus offensifs”, a-t-il développé.

Puis il poursuit : “Nous avons donc décidé de régénérer ces deux couloirs assez vite. Finalement, lorsque vous jouez dans un 3-5-2 comme le Sénégal l’a fait aujourd’hui, si vous voulez avoir de l’air, de l’espace, c’est sur les côtés que cela se joue par rapport à notre système en 4-2-3-1. Nous manquions de volume sur les côtés, c’est pourquoi nous avons effectué des changements, comme celui d’Arthur Masuaku qui est monté d’un cran en deuxième mi-temps et a réglé ce problème de jeu long entre Koulibaly et Diarra.”

Dimanche, la RDC recevra le Togo, quatrième, au stade des Martyrs de Kinshasa dans le cadre de la quatrième journée. Les coéquipiers de Chancel Mbemba viseront leur deuxième victoire dans cette campagne, pour rester dans la course aux deux premières places.

RDC : Desabre explique comment il a accroché le Sénégal
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.