La CAN 2019 est en train de tourner à la farce du côté de la RD Congo. Sur le terrain comme en coulisses… En plus de la piètre prestation des Léopards pour leur entrée en lice samedi contre l’Ouganda (0-2), voilà que le président de la Fédération (Fecofa), Constant Omari, vient de se donner en spectacle.

Visé par un tweet très critique de Seth Kikuni, le patron de l’entreprise KMSI, qui a confectionné les costumes des joueurs, le dirigeant n’a pas apprécié. Et au cours d’une réunion en présence du staff et des joueurs, Omari a ordonné à Cédric Bakambu et à ses coéquipiers de ne plus porter ces vêtements.

«Ce petit con-là, qui a livré les équipements… Ne portez plus ses costumes ! Vous entendez ? Ne portez plus ses costumes ! Vous les remballez et vous les restituez ! Un voyou…», a grondé Omari. Des propos très déplacés venant de la part du 2e vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) par ailleurs membre du Conseil de la FIFA, même s’il s’agissait sans doute d’un échange en privé n’ayant pas vocation à être diffusé publiquement…

Avec ce contexte pesant, très clairement, les Léopards ne se trouvent pas dans les meilleures dispositions avant leur match déjà déterminant de mercredi contre le pays-hôte égyptien.

Constant Omari s’emporte et dérape…

Le tweet de Seth Kikuni