Prêté par l’AS Saint-Etienne, l’international marocain Oussama Tannane a récemment été écarté par le FC Utrecht à la suite d’un nouveau coup de sang et son entraîneur Dick Advocaat a affirmé qu’il ne jouerait plus pour le club néerlandais. Dès lors, deux portes de sortie existaient pour l’ailier de 24 ans : un retour anticipé à l’ASSE ou un transfert. Malheureusement pour lui, aucune de ces options n’est réalisable.

Ce mardi, Le Progrès explique qu’un retour chez les Verts n’aurait été possible que durant la période du mercato en France, soit avant le 31 janvier à minuit. Concernant un transfert, la formation saoudienne d’Al Ahli était vivement intéressée lundi soir dans les dernières heures du mercato saoudien mais là aussi, cette hypothèse était inenvisageable puisqu’il aurait fallu que Tannane revienne d’abord à l’ASSE pendant le mercato français avant d’être transféré. Sauf réintégration à Utrecht, le natif de Tétouan est donc condamné à ne plus jouer jusqu’à la fin de la saison et donc à faire une croix définitive sur la CAN 2019.