Salif Keïta devance Melkloufi au classement des meilleurs joueurs de l’AS Saint-Etienne

Pour les 80 ans de l'ASSE, le mensuel Le Foot Saint-Étienne a établit un classement, bien sur subjectif, des cinquante meilleurs joueurs du club. Et l'Afrique est particulièrement bien représentée puisque c'est la Panthère noire, Salif Keïta qui s'impose devant le rebelle Rachid Mekloufi. A noter à la 50e place le jeune et prometteur Kurt Zuma, récent champion du monde des moins de 19 ans.


Champion de France en 1968, 69 et 70, vainqueur de la Coupe de France en 68 et 70, ballon d'or africain en 1970, l'attaquant international malien Salif Keita a été désigné comme le meilleur joueur de l'AS Saint-Étienne. Un choix logique pour un joueur qui a marqué son époque. Troisième meilleur buteur de l'histoire des Verts, Salif Keïta avait tellement impressionné les supporters des Verts qu'ils ont choisi la panthère noire comme symbole du club pour lui rendre hommage. (Lire le portrait de Salif Keïta).

Au classement du magazine Le Foot Saint-Etienne, Keïta devance Rachid Mekloufi, international français puis algérien, le deuxième meilleur buteur du club qui a vécu une carrière en deux parties. D'abord comme international français de 1954 à 1958 avec un premier titre de champion de France en 1957, puis après un intermède avec la célèbre équipe du FLN, il est revenu chez les Verts de 1962 à 1968 où il gagna trois nouveaux titres de champions en 64, 67 et 68 avec un doublé Coupe championnat en 1968, année de l'arrivée de Salif Keïta. (Lire l'article : Rachid Mekloufi, footballeur révolutionnaire).

Au classement, figurent de mythiques joueurs comme Robert Herbin, Michel Platini, Johnny Rep, et de nombreux africains tel le sénégalais Eugène Njo Lea fondateur du premier syndicat de joueur professionnel en France, et pour les joueurs les plus récents le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang à la 30e place avec ses 51 buts en trois saisons sous le maillot Vert, le franco-sénégalais Bafétimbi Gomis 41e, le Guinéen Pascal Feidouno 49e et Kurt Zuma, originaire de Centrafrique, 50e et dernier du classement, mais récent Champion du Monde des moins de 19 ans et symbole du renouveau de l'ASSE.

Avatar photo
Ali Attar