Sénégal : la Fédé a tranché pour Aliou Cissé

La Fédération sénégalaise de football (FSF) a pris sa décision quant à l’avenir du sélectionneur des Lions, Aliou Cissé.

Comme annoncé la semaine passée, le Comité exécutif de la FSF s’est réuni jeudi autour de l’avenir d’Aliou Cissé, suite à l’élimination du Sénégal en tant que tenant du titre en huitièmes de finale de la CAN 2023 face au futur vainqueur la Côte d’Ivoire. Sans grande surprise, le technicien de 47 ans a été maintenu à son poste. Mieux, il a été prolongé d’un peu plus d’un an, soit jusqu’à la CAN 2025, informe le quotidien sénégalais Le Soleil, cité par Senenews. Ce qui confirme les propos du président Augustin Senghor, ayant martelé au lendemain de l’échec cuisant que le bonhomme reste à ses yeux l’homme de la situation.

La prolongation de la dernière chance

Alors que son contrat courait jusqu’au 30 juin prochain, le natif de Ziguinchor améliorera à la fin de son bail son record de longévité à la tête des Lions. Lui qui siège depuis sa nomination en mars 2015. Face au Gabon et au Bénin les 22 et 26 mars prochains, l’ancien Parisien dirigera ses 95e et 96e matches sur le banc des Lions. L’opinion s’attend à voir émerger un nouveau cycle. Elle qui estime que plusieurs fidèles lieutenants du tacticien sont arrivés en bout de course, à l’instar de Gana Gueye voire Edouard Mendy, plus à son meilleur niveau depuis son départ de Chelsea.

Une chose est sûre, il s’agit vraisemblablement de la prolongation de la dernière chance pour Aliou Cissé. Toute nouvelle désillusion sera sans doute fatale à l’ancien milieu de l’équipe nationale (33 capes), lequel a visiblement perdu son immunité au pays.

Sénégal : la Fédé a tranché pour Aliou Cissé
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.